Edouard Braine, El Yamine Soum et Karima Hadj-Saïd participeront au prochain “Prenez la Parole !”, modéré par Hamou Bouakkaz, sur le thème du devenir démocratique de l’Algérie.

Alors que l’espoir de Démocratie portée par les printemps arabes n’avait pas bourgeonné sur ses contrées, l’Algérie traverse aujourd’hui une période d’instabilité.
Après presque 20 ans de présidence, Abdelaziz Bouteflika a quitté le pouvoir par la petite porte face à une très grande mobilisation pacifique du peuple Algérien.
Tandis que le peuple attend un nouveau scrutin, les anciens collaborateurs du président sorti sont arrêtés et incarcérés par la justice algérienne ! Les interrogations sont multiples au sujet de la transformation attendue des institutions.

Les manifestants entendent toujours obtenir le départ de l’ensemble du “système” au pouvoir et refusent que l’appareil hérité du président déchu, suspecté d’avoir truqué les scrutins depuis deux décennies, gère la transition et organise la présidentielle devant élire son successeur. “On marchera jusqu’à ce que toute la bande des hommes à “Boutef” parte”, dit Hamid Benmouhoub, commerçant de 55 ans, venu de Jijel, à 350 km d’Alger.
“Nous refusons ce système. Il faut qu’il parte. Ce gouvernement ne peut pas assurer la transition”, martèle Amine, 22 ans, étudiant à Tizi Ouzou, à 100 km de route. Il a passé la nuit chez des amis pour éviter les barrages filtrants mis en place chaque vendredi aux entrées d’Alger….

L’association DLP15 est honorée d’accueillir Edouard Braine, El Yamine Soum et Karima Hadj-Saïd pour débattre de ce sujet lors de notre prochain “Prenez la Parole !”, modéré par Hamou Bouakkaz le jeudi 16 mai à 19h30 au Patronage Laïque Jules Vallès, 72 avenue Félix Faure 75015 Paris.
Edouard Braine a été un ancien ministre conseiller à l’ambassade de France à Alger pendant 6 ans, il a également été Consul Général de France à Londres.
El Yamine Soum est sociologue et professeur de relations internationales à l’université Paris III-Sorbonne Nouvelle
Karima Hadj-Saïd est avocate en droit social. Elle est également une spécialiste du droit institutionnel en Algérie, où elle plaide de nombreux dossiers.
Hamou Bouakkaz est conseiller du XXème arrondissement et responsable associatif. Il a été de 2008 à 2014 adjoint au maire de Paris pour la démocratie locale et la vie associative.

En raison d’une salle toujours complète pour chacun des “Prenez la Parole !”, DLP15 recommande de s’inscrire à l’évènement pour pouvoir garantir sa participation: