REPORTÉ “Prenez la Parole avec DLP15 !” : “Excision tou.te.s concerné.e.s”

  • par

Afin de préserver la santé de tous, la conférence est reportée.

Nous aurons la chance d’accueillir 3 intervenantes qui ont décidé de s’engager au quotidien pour lutter contre cette violence:

Diaryatou
BAH

est née en Guinée, elle a été excisée vers l’âge de 8 
ans, puis mariée de force par sa famille à l’âge de 14 ans à un
homme de 30 ans plus âgé qu’elle. Elle a dû quitter la Guinée
pour l’Europe pour suivre cet homme en Hollande puis en France dans
la banlieue parisienne. Vers 16 ans, après avoir subi des violences
conjugales, vécu 3 fausses couches, Diaryatou arrive à
s’échapper et à trouver de l’aide auprès d’associations de
femmes. Prise en charge,  Diaryatou apprend le français et
prend conscience de l’importance pour les femmes de s’instruire
et de connaitre leurs droits. Une fois autonome, Diaryatou
reprend à son tour les combats pour l’émancipation des femmes et
devient une militante féministe. Elle est actuellement présidente
d’Excision, parlons-en !

Aminata
DANGO
,
dite AMY DAKOUM, est présidente de l’association Djamma-Djigui,
« L’espoir de tout le monde » en Bambara. Française
d’origine malienne, soninké de Kaniaga, elle se revendique
griotte, c’est à dire porte-parole et médiatrice au sein de sa
communauté. Avec deux amies, elle a créé Djamma-Djigui il y a
2 ans. Djamma-Djigui est un réseau d’entraide entre femmes et
mères, sans distinction d’âge, d’origines ou de convictions,
avec 10 pôles d’actions : violences conjugales, handicap, mon
jardin secret, loisirs entre nous seules, je suis formidable, soutien
à la parentalité, loisirs avec nos boutchous, vie quotidienne,
solidarité aux plus démunis, soutien aux femmes d’ailleurs.

Sokhna FALL est chargée de projets chez Equipop depuis 2016. Elle coordonne les projets Mutilations sexuelles féminines et mariage précoce de l’organisation. Equipop développe des projets en Afrique de l’Ouest depuis 2006 au Mali et Burkina Faso et en France depuis 2008 avec les populations originaires de pays pratiquant traditionnellement l’excision. Par ailleurs, elle est suis co-présidente du réseau européen End FGM depuis 2018.

Louis Guinamard, initiateur de la mobilisation Excision, parlons-en ! modérera les échanges.
Auteur de plusieurs ouvrages, dont Survivantes, femmes violées dans la guerre en RD Congo, il a collaboré à la rédaction de supports éditoriaux pour, notamment le Secours Catholique et l’UNICEF France. Après une mission en Egypte, il a initié en 2013 la mobilisation Excision, parlons-en ! Il a été, durant 2 ans, Chargé de mission à l’Ambassade de France en Suisse. Il est actuellement chargé de communication chez Equipop où il a notamment contribué à l’animation de la campagne féministe Women 7.